Veja, l’origine du projet

veja chaussure vegan et responsbale

Vous avez sûrement déjà entendu parler de la marque de chaussures Veja. On la trouve d’ailleurs sur des sites comme Zalando ou Sarenza. Mais derrière cette réussite apparente se cache l’histoire de deux jeunes de 25 ans qui, avec la volonté de bien faire, se sont lancés dans un projet juste pour l’environnement et équitable.

L'origine de Veja

En 2003 les créateurs de Veja se sont rendus dans une usine chinoise pour l’audit social d’une marque importante de l’industrie de la mode. Mais les conditions des travailleuses les ont stupéfaits.

Leur travail à AlterEco, une des premières marques françaises à avoir misé sur le commerce équitable, les a également motivé à se tourner vers quelque chose de plus responsable. Mais en l’appliquant à la mode, car AlterEco vendait du chocolat, du café, du thé, du riz… Rien qui ne se porte. En tous cas personne n’a encore essayé.

Il leur est venue l’idée de s’attaquer à « un objet symbolique de notre génération », et aussi le plus coûteux en terme de pub, les baskets. Mais le marketing, très peu pour eux. Ils ont renoncé à la publicité pour pouvoir mettre plus d’argent dans les chaussures en elles-mêmes.

Et depuis 2005, le budget de la marque est dédié à la qualité, à l’aspect écologique et aux employés.

La naissance des chaussures

Ils sont remontés tout en haut de la chaîne de production, c’est-à-dire aux matières premières. Ils sont allés à la rencontre de producteurs de caoutchouc qui ne déforestent pas. Ils ont alors trouvé le caoutchouc sauvage qu’ils utiliseront. Puis à cela s’est ajouté le coton agroécologique, qui va au-delà du bio. Le tout dans différentes parties du Brésil. Puis le caoutchouc s’est transformé en semelle et le coton agroécologique en toile. Ils ont aussi trouvé l’usine brésilienne de fabrication de baskets qui sera la leur. Quelques années après viendront s’ajouter le cuir tanné de façon végétale et le tissu en plastique recyclé aux matières utilisées.

Pour tout ce qui est logistique, le lieu est beaucoup moins exotique. Tout se passe en banlieue parisienne, où se trouve leur prestataire. Ils gèrent ainsi le stockage, le site en ligne et les commandes. Veja, c’est une équipe. Une équipe de maintenant 60 personnes. La marque a maintenant deux bureaux, un au Brésil et l’autre en France.

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

1 réflexion sur “Veja, l’origine du projet”

  1. Ping : La Green Interview de Goodvest, l'épargne responsable | GreenKit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Inscrivez vous à la Newsletter

Pour n'en perdre aucune miette !

Les plus populaires

Nos articles sur le même sujet

Amalora pochette cadeau en tissu

Nos astuces pour un Noël écologique

Et si on profitait de cette fête de fin d’année tout en respectant notre planète ? Chaque année, à l’approche de Noël, nous nous retrouvons tous dans une certaine euphorie. Toutefois, un sentiment de culpabilité vient « gâcher » cela lorsque l’on pense à tout le gaspillage alimentaire qui est fait et à tous les déchets engendrés. Ne

French Kiosk logo

La Green Interview de : Le French Kiosk

Qui es-tu ? L’histoire du French Kiosk c’est avant tout une histoire d’amitié ! Une amitié qui dure depuis maintenant plus de 15 ans et quand on en a 25, ce n’est pas rien ! Moi c’est Gautier, l’électron libre de la team. J’adore la nature depuis tout petit, et la nourriture, les saveurs, les

BoBee & Cie emballages réutilisables

La Green Interview de BoBee & Cie

Qui es-tu ? Je m’appelle Nadège et je suis une ancienne manipulatrice radio. Heureuse fondatrice de BoBee & Cie, je chasse les films étirables plastiques jetables de vos cuisines! Trois mots pour définir ta marque ? Écologique; Naturelle; Solidaire. Trois engagements dont tu es la plus fier ? La sous-traitance avec le centre pénitentiaire de

French Garçon, cosmétiques bio et made in France

La Green Interview de French Garçon

Qui es-tu ? Erwann Huet – Fondateur de la marque French Garçon des soins très très français pour homme. Trois mots pour définir ta marque ? Made in France; Naturelle; Ingrédients français. Trois engagements dont tu es le/la plus fier ? Aller plus loin que la fabrication française en proposans dans nos soins des ingrédients

Retour haut de page